samedi 14 octobre 2017

Déconstruire pour reconstruire



dimanche 17 septembre 2017

Une Idée Folle : Prendre au sérieux l'expérience de soi


lundi 29 mai 2017

De ‘Chefs’ à ‘Acteurs de Changement’ : Ashoka™, ou l’Ingénierie Sociale pour une Féodalité Épanouie



mercredi 26 avril 2017

lundi 13 mars 2017

Brave New Affective World



samedi 4 février 2017

dimanche 15 janvier 2017

mercredi 4 janvier 2017

Think Like Capital

"Capital must negate history in its vision of the world, so that the question of any historical alternative to its own rule should not conceivably arise, no matter how anachronistic and dangerous to its - despite all self-mythology very far from economically efficient - labour-exploitative control of social production. The trouble is that capital's negation of history is not a leisurely mental exercise. It is a potentially lethal practical process of enlarged capital-accumulation and concomitant destruction in every domain." (Mészaros 25)

lundi 2 janvier 2017

dimanche 1 janvier 2017

dimanche 25 décembre 2016

Teach for France: Que le meilleur stratège gagne




mercredi 9 novembre 2016

Onward


Je viens de rentrer, la rue agitée, branches qui s'entrechoquent, venteux. C'était la journée la plus longue.

samedi 1 octobre 2016

La Vie à la Maison


Je ne sais pas ce que je fais là. 

Il y a tout juste un an, étudiante en anthropologie, je passais par ici, me tardant devant la porte de cette charmante maison en brique rouge pour lire les annonces d’événements à venir scotchées sur la porte d'entrée. Il m'arrivait d'y assister, de prendre place dans les premiers rangs pour être tout près d'Olivier Barrot et son invité du mois. La dernière fois c'était Laure Adler et il était question du vrai Mitterrand donc je me suis mise à rêvasser ne pouvant supporter une version des faits autre que celle qui m'était chère.

dimanche 25 septembre 2016

Teach for Capital, un projet de société




La quasi-totalité de mon temps étant désormais partagé entre enseigner et apprendre à l'université, j'ai peu de temps pour écrire ici, au sujet de notre sujet préféré. Ce billet sera mon dernier pour cette année, en attendant les vacances d'hiver. Mais je continue de lire beaucoup, sur Teach for All ainsi que sur d'autres réformes éducatives à travers le monde qui nous mènent vers une société d'aliénation, de nous-mêmes et des autres.


dimanche 11 septembre 2016

Teach for Capital: Cut to the Chase

En cette rentrée 2016, nous sommes tous tellement pressés, à enseigner, à apprendre, à profiter, à manipuler, à exposer.  Compte tenu des contraintes de temps, ce serait fort utile de pouvoir compter sur des élus et médias objectifs, neutres, critiques. Ce ne serait alors plus nécessaire de devoir passer encore un beau weekend devant son écran pour essayer de comprendre les stratégies de cadrage employées à l'égard de TFx et dont la diffusion est facilitée par l'étendu du réseau rhizomateux.

lundi 5 septembre 2016

Teach for Capital: When McKinsey Writes Policy


Être idéaliste, c'est croire.  Que les gens sont vraiment de bon cœur. Capital comme peuple. Entreprise comme État. Chercher l'unité, se rappeler notre origine commune.

Au commencement, in the beginning, j'ai cru en la bonté de Teach for All. Et je crois toujours en la bonté de nombreux de ses enseignants et entreprises sponsors qui ont été séduits, comme j'ai été moi-même séduit, par son beau discours.

mercredi 31 août 2016

Teach for Capital: The Rhizomatic Tangle of Profit

Dans la préparation de ma policy network analysis bientôt terminée de Teach for Belgium, je passe des heures à googler noms entre guillemets avec d'autres noms entre guillemets. Plus rien ne m'étonne.

Ces réseaux embrouillés de capital que Grimaldi et al, dans leur excellente étude en accès libre (3) des mouvements néolibéraux qui peu à peu effritent le système éducatif italien, appellent, en empruntant de Deleuze et Guattari, un rhizomatic tangle.

dimanche 21 août 2016

Teach for Capital: Quid est veritas ?

Face au Ministère de l’Éducation nationale qui refuse de revaloriser le métier d'enseignant, notamment par une meilleure rémunération et tutorat, Teach for France reste bouche cousue mais ne devrait pas tarder d'essayer de nous convaincre de sa compétence à recruter, former, et placer les enseignants, selon ses méthodes commerciales, dans le cadre du projet mondial du global capital en cours qui vise à privatiser les écoles publiques, tâche articulée par Teach for All et Pearson entre autres, et considérablement aidé par les mouvements nationaux néoconservateurs de "liberté scolaire" qui souhaitent détourner les fonds publics, par le "chèque-éducation" (vouchers) et une subvention directe de l’État. J'attends de voir ces deux mouvements se rejoindre en France.